Apprendre le piano adulte : le guide complet

apprendre le piano adulte

Vous voilà adulte, peut-être en famille, sûrement actif, et vous souhaitez vous mettre au piano ? Dans ce guide, je vais vous expliquer comment faire pour apprendre le piano quand on est adulte, en partant de ma propre expérience.

Apprendre le piano quand on est adulte : la question du niveau

Les adultes qui souhaitent se mettre au piano entrent dans deux catégories : soit ce sont des adultes qui ont étudié le piano quand ils étaient enfants, et qui ont abandonné une fois qu’ils ont quitté le nid familial. Soit ce sont des adultes qui n’ont jamais touché un piano de leur vie, mais qui, après avoir entendu maintes et maintes fois River flows in you par le Youtubeur Rousseau, veulent s’y mettre sérieusement.

Peu importe votre situation et votre niveau, la question de l’apprentissage est universelle : si vous avez envie de jouer du piano, vous devrez pratiquer de manière régulière, même à petites doses, tous les jours idéalement.

Les adultes qui ont appris le piano pendant leur jeunesse ont tout de même un avantage de taille : la connaissance du solfège, qu’on nomme aujourd’hui “formation musicale”.

Eh oui, pour apprendre le piano efficacement et sérieusement, il faut savoir lire les partitions.

Cela étant, ne vous inquiétez pas ce n’est pas non plus insurmontable.

Moi qui apprends le piano à mon fils de 7 ans, je vois qu’il sait très rapidement déchiffrer les notes à la partition. Le secret ? Commencer par apprendre des partitions très faciles (niveau débutant), pour apprendre progressivement les notes. Pour cela, armez-vous de méthodes de piano pour débutants.

Le piège est de noter les notes sur la partition (do, ré, mi…) ou sur les touches de piano (carrément !).

C’est un piège car cette technique est un raccourci court-termiste qui vous empêchera de bien assimiler les notes sur la partition. Votre cerveau et votre mémoire auront la flemme de mémoriser.

Maintenant, parlons de la question du matériel.

apprendre le piano quand on est adulte

Comment choisir un piano pour apprendre le piano adulte ?

La question du choix du piano est importante quand on débute, car le piano est, comme vous pouvez vous en douter, un investissement très important dans la vie de la famille.

Heureusement pour vous, vous vivez au 21e siècle, et contrairement à un Debussy ou un Ravel, vous n’aurez pas besoin de débourser une somme astronomique dans l’acquisition d’un piano acoustique d’étude.

Vous pourrez vous lancer avec un clavier Yamaha numérique, par exemple, le modèle P45, qui constitue une entrée de gamme idéale pour commencer le piano à moindres frais.

Un clavier numérique de ce type pourra vous accompagner pendant vos premières années de piano.

Vous ne prendrez pas trop de risques si jamais la passion s’étiole, ou au contraire, si vous souhaitez rapidement passer à un modèle supérieur.

Le Yamaha P45 (ou d’autres modèles dont j’ai parlé dans cet article sur les claviers numériques Yamaha) se revend facilement sur les sites de petites annonces. C’est un matériel fiable et robuste que vous pourrez acheter les yeux fermés.

Maintenant que nous avons vu la question du matériel, passons au cœur du sujet : le mode d’apprentissage.

Quel apprentissage choisir quand on apprend le piano adulte ?

Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, vous vivez au 21e siècle, donc vous avez accès à une pléthore d’options pour apprendre le piano à l’âge adulte. Voici les choix que vous pouvez faire pour apprendre le piano, votre nouvelle passion (je l’espère de tout cœur !) :

  • Cours de piano avec un professeur, à titre privé
  • Cours de piano virtuels, avec un professeur “à distance”
  • Cours de piano sur YouTube (quelques Youtubeurs intéressants dans la suite de cet article)
  • Cours de piano par application (quelques applis aussi dans la suite de cet article)

Je vais maintenant vous faire part, selon moi, des avantages et des inconvénients de chaque méthode :

Cours de piano avec un professeur en chair et en os

Pour moi, c’est la meilleure des options. En effet, rien de tel que l’avis d’un mentor sur son travail pour progresser et éviter les erreurs.

Les pianistes débutants font souvent des erreurs au départ, comme sur la manière de positionner ses doigts, de toucher le clavier, etc. plein de petits détails qui deviennent des habitudes et qu’il est très difficile de corriger des années plus tard.

Mieux vaut donc avoir l’avis d’un professeur sur son travail pour progresser efficacement.

Et si vous avez un coup de pompe, si vous vous démotivez, vous serez plus consciencieux dans votre apprentissage, puisque chaque semaine, par exemple, vous devrez montrer votre progression à votre professeur. Vous aurez moins de risques d’abandonner le piano.

De plus, vous pouvez poser toutes les questions qui vous chantent, avoir une vraie relation avec votre professeur, c’est une relation humaine, qui pour moi, ne sera jamais remplacée par le virtuel.

Le seul inconvénient, si je puis dire, c’est le prix : en effet, je ne vous révèle pas que suivre des cours avec un humain coûte de l’argent, ce qui n’est pas le cas de YouTube, bien évidemment.

Mais si vous trouvez une petite école de musique à côté de chez vous, vous verrez que le cours à l’heure n’est pas si élevé que ça, puisque lissé sur l’année, vous payez largement moins qu’un cours particulier à la carte chez un professeur privé.

La meilleure des options donc est pour moi de prendre des cours de piano dans une école de musique du quartier.

Cours de piano virtuels

Je n’ai jamais expérimenté cette méthode (Dieu m’en garde !) pour plusieurs raisons : je ne vois pas l’intérêt de suivre des cours de piano en virtuel, alors que, à moins de vivre en campagne profonde, il y a bien quelques profs de piano particuliers du côté de chez vous.

Les prix sont quasiment les mêmes, si ce n’est supérieurs (voir paragraphe précédent) avec des professeurs virtuels.

De plus, il y a cette question de latence qui me gêne : quand on étudie le piano, il est quand même important de bien s’entendre et de bien être en harmonie au niveau du son.

Avec des cours par Zoom ou Skype, il y a toujours des phénomènes de latence, de bugs sonores, et je trouve que c’est très ennuyant et frustrant.

De plus, les cours virtuels ne permettent pas de corriger aussi efficacement la posture ou le toucher comme avec un professeur en chair et en os.

Enfin, à l’heure du virtuel qui inonde notre monde, ne serait-ce pas l’occasion, quand vous apprenez le piano adulte, de déconnecter et de quitter les écrans pour apprécier le monde réel ?

Conclusion, hormis si vous avez des problèmes à trouver un professeur particulier à côté de chez vous, ou que vous travaillez à des horaires qui rendent incompatibles les cours avec une école de musique traditionnels, privilégiez d’autres options plus ancrées dans la vie humaine.

Cours de piano sur YouTube

Voici une option intéressante, moi qui ai tout de même horreur des cours en ligne et du virtuel. Je dois dire que c’est grâce à YouTube que je me suis remise au piano, vingt ans après avoir plus ou moins arrêté.

En effet, c’est grâce à la chaîne de piano de Rousseau que je me suis remise au piano, notamment avec le titre de Céline Dion, My Heart will Go On. C’est une chanson au piano qui ne laisse personne indifférent !

Donc, pour apprendre le piano sur YouTube, vous avez plusieurs possibilités :

  • Soit vous apprenez en regardant défiler les touches et petit à petit, en commençant par des tutoriels faciles, puis en progressant dans les niveaux de difficulté, vous allez de mieux en mieux jouer et prendre confiance en vous au clavier. Pour cela, recherchez des “easy piano tutorials” sur YouTube. Voici quelques références : Piano Tutorial Easy, Tom Mucenieks, PHIanonize.
  • Deuxième option, vous suivez les cours de pianistes passionnés qui vous livrent des cours de piano comme à la maison, mais par voie de vidéo. J’ai déjà écouté les conseils de ces pianistes Youtubeurs, et je dois dire que la qualité est au rendez-vous. Si vous n’avez pas le budget pour vous offrir des cours de piano avec un professeur, n’hésitez pas à visionner les vidéos complètes de ces professeurs en herbe, qui vous permettront de faire des pas de géants dans votre apprentissage, à moindres frais. Voici deux pianistes YouTubeurs très sympas pour apprendre le piano quand on est adulte : Alexis de Harmonie et Piano, et Ugo de Piano en ligne.

Reste qu’apprendre le piano sur YouTube a quelques inconvénients.

Certes, vous allez bien apprendre à jouer certains morceaux, et avec un peu de travail, vous pourrez même réussir à en mettre plein la vue à votre entourage. Mais le souci, c’est que vous grillez les étapes et que vous ne connaîtrez pas vraiment les bases.

Vous allez jouer du clavier, mais pas du piano. Vous allez jouer des notes pour créer des mélodies, mais vous ne connaîtrez rien au monde du solfège, rien à la dynamique des touches, rien aux nuances.

Apprendre le piano sur YouTube devrait plutôt s’appeler, apprendre le clavier sur YouTube. Mais si c’est cela que vous souhaitez faire, alors, foncez !

Car de toute manière vous pourrez toujours revenir sur les bases plus tard avec un professeur ou en autonomie, si vous avez envie de creuser les bases de votre apprentissage.

Apprendre avec des applications de piano

Si vous vous êtes déjà baladé sur les groupes Facebook consacrés au piano, ou sur les chaînes de pianistes youtubeurs, vous êtes sans doute déjà tombé sur des pubs pour des applications de piano. Les plus connues ? Simply Piano, TomPlay, FlowKey.

Pour être honnête avec vous, je n’ai jamais testé ces méthodes, donc je ne vais pas critiquer pour critiquer, vous savez déjà que je préfère l’apprentissage à taille humaine plutôt que seul derrière un écran.

Mais pourquoi pas, testez et faites votre choix.

Vous pouvez avoir des versions gratuites avant de vous lancer. C’est une possibilité, pourquoi y renoncer alors que des personnes talentueuses sont à coup sûr derrière ces initiatives ?

Sachez juste qu’il n’est pas possible d’apprendre La lettre à Élise en un mois. Les publicités pour ces applications de piano sont quand même assez mensongères.

Maintenant que nous avons parlé des méthodes pour apprendre le piano, nous allons parler de mindset, de motivation et des clés pour apprendre le piano adulte sans se démotiver au bout d’une semaine !

Apprendre le piano adulte : rester motivé et progresser

motivation piano

Vous savez, quand je vais à l’école de musique où je suis mes cours de piano, je suis toujours admirative de tous ces retraités qui viennent chaque semaine avec leurs partitions et leur méthode sous le bras pour prendre des cours de piano.

Je trouve ça incroyable à cet âge de continuer à apprendre, à progresser et à être passionné par un loisir tel que le piano.

Vous voyez, il n’y a donc pas d’âge pour apprendre le piano. Vous pouvez apprendre le piano à cinq ans, comme à 55 voire à 85 !

Tant que vous avez des doigts, des yeux, un cerveau et un cœur, vous pouvez apprendre le piano ! (c’est beau !)

Cela dit, sur le papier, le piano fait rêver, mais c’est une activité prenante et qui nécessite un investissement important. Un investissement pas forcément financier, comme nous l’avons vu en première partie, mais plutôt à la fois intellectuel et de disponibilité : pour apprendre le piano, vous devez pratiquer, pratiquer, pratiquer. C’est la clé du succès !

En musique, il y a certes des personnes plus douées que d’autres, les fameux prodiges comme Mozart ou ceux que l’on voit dans les émissions de télévision, mais ce n’est pas qu’une histoire de don.

Mozart avait l’oreille absolue, c’est un don qui permet de reconnaître les notes sans les voir, de manière innée. Mais Brahms ne l’avait pas ! C’est le travail régulier qui paie. Comme dans toutes les disciplines, plus vous travaillez, plus vous progresserez.

Et la clé n’est pas forcément de pianoter pendant des séances de deux heures qu’il est impossible de caler dans votre emploi du temps chargé. Non, la clé est d’intégrer à votre quotidien de petites séances de 30 minutes. C’est la régularité qui paie.

E si vous vous démotivez, vous pouvez toujours faire une pause et retrouver votre piano une semaine après.

Alors, maintenant que vous savez ce que vous devez faire pour apprendre le piano adulte, c’est à vous de jouer… ou plutôt, de pianoter ! N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires.

 

Maéva

Je suis Maéva, pianiste !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *